Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog d'Azi-lis
  • Le blog d'Azi-lis
  • : Envie de partager mes émotions de lectures et de cinéma dans la blogosphère...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

 

  http://www.livraddict.com/covers/62/62683/couv56986076.jpg

Recherche

J'ai participé à...

 

Read a thon 2010 : 1129 p. lues en 24 h

Read a thon octobre 2010 : 1837 p. lues en 24h

Read a thon avril 2011 : 2460 p. lues en 24h

 

 

http://img.over-blog.com/300x77/2/36/79/18/Livres-Lus/Logos-Editeurs/livraddict_logo_middle.png

 

http://uppix.net/f/0/2/e7f5ef0f8e0f1b9acada323af35e7.jpg

 

 

 

 

 


 


 


28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 07:00

Aujourd'hui, Pimprenelle nous proposait de découvrirJean-Louis Fournier!

 

http://img.over-blog.com/300x164/2/65/54/54/logo-fournier.jpg

 

Alors ce n'est pas réellement une découverte pour moi. Le premier livre que j'ai lu de cet auteur commence à dater maintenant! C'était Le Petit Meaulnes (qu'il a écrit en "représailles" par rapport aux gens qui le confondait avec l'auteur du Grand Meaulnes Alain-Fournier). J'avais beaucoup aimé le style! et je me rappelle avoir bien rigolé!

Et puis, il y a eu Où on va papa?, roman  sur ses enfants handicapés... à la fois drôle et touchant!

Alors quand Pimprenelle a proposé ce nouveau rendez vous, je n'ai pas hésité!

 

 

L'auteur (source Wikipédia) :

Il est le fils du médecin Paul Léandre Emile Fournier  et de Marie-Thérèse Françoise Camille Delcourt, rédactrice.

 

Il réalise régulièrement l'émission Italiques de Marc Gilbert entre 1971 et 1974.

 

Il est le créateur, entre autres, de La Noiraude et d'Antivol, l'oiseau qui avait le vertige. Par ailleurs, il a été le complice de Pierre Desproges en réalisant les épisodes de La Minute nécessaire de Monsieur Cyclopède, ainsi que les captations de ses spectacles au Théâtre Grévin (1984) et au Théâtre Fontainec (1986). On lui doit également l'intitulé de la dépêche AFP annonçant le décès de l'humoriste : « Pierre Desproges est mort d'un cancer. Étonnant non ? ».

 

En 2008, Jean-Louis Fournier publie le roman Où on va, papa ? dans lequel il décrit sa relation avec ses deux fils handicapés. Le livre, qui reçoit le Prix Femina, suscite un certain nombre de controverses et une réponse de la mère des deux garçons.

 

Bibliographie :

1992 : La grammaire française et impertinente (essai)

1993 : L'arithmétique appliquée et impertinente (essai)

1994 : Peinture à l'huile et au vinaigre (essai)

1994 : Le pense-bêtes de Saint François d'Assise (essai)

1995 : Le curriculum vitae de Dieu (essai)

1996 : Le pain des Français (essai)

1996 : Sciences naturelles et impertinentes (essai)

1998 : Je vais t'apprendre la politesse, p'tit con (essai)

1999 : Il a jamais tué personne mon papa (récit)

1999 : La Noiraude (album jeunesse)

2000 : Encore La Noiraude (album jeunesse)

2000 : Roulez jeunesse, un code de la route pour les jeunes (essai)

2001 : Pas folle la Noiraude (album jeunesse)

2001 : J'irai pas en enfer (récit)

2002 : Mouchons nos morveux (essai)

2003 : Le petit Meaulnes (roman)

2003 : Antivol, l'oiseau qui avait le vertige (album jeunesse)

2004 : Les mots des riches, les mots des pauvres (essai)

2005 : Satané Dieu ! (roman)

2006 : OGM, Organismes Gentiment Modifiés (album jeunesse)

2006 : Mon dernier cheveu noir (récit)

2007 : A ma dernière cigarette (essai)

2007 : Histoires pour distraire ma psy (récit)

2008 : Où on va, papa ? (récit)

2010 : Poète et paysan (roman)

 

 

 

Mon choix :

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/2/4/2/9782234063242.jpg

 

 

 

Résumé :

 

« Qu’est-ce que je fais là ?
J’ai dans les mains un fourchet, le manche est poisseux, je charrie du fumier. Les vaches me regardent avec dédain, seul le regard très doux d’une génisse m’apaise.
Mes mains sont barbouillées de purin, elles puent. Je cours toutes les cinq minutes à l’évier de la cuisine pour les laver. Hier je voulais devenir Fellini, aujourd’hui, je suis dame pipi de vaches. »

Jean-Louis Fournier est capable de tout. Étudiant en cinéma à Paris, il est capable de vouloir reprendre une ferme pour les beaux yeux de la fille du fermier. Le père aurait été poissonnier, il reprenait la poissonnerie.

 

Mon avis :

 

Jean-Louis Fournier illustre ici parfaitement le proverbe qui dit que l'amour rend aveugle!


Un jeune étudiant en cinéma se retrouve apprenti fermier dans la ferme de son beau-père à traire les vaches, nettoyer leur litière, ramasser les betteraves, labourer les champs... alors que sa fiancée elle reste à la ville et rentre parfois le week-end !


Le roman est une succession de petites anecdotes de vies à la campagne. Certaines scènes sont drôles! Ce livre m'a fait sourire! J'ai retrouvé le côté ironique et le style plein d'auto-dérision qui m'avait plu dans Où on va Papa? Le décalage entre ses différentes tâches à la ferme et son envie de culture (il écoute en cachette le soir France Culture avec une petite radio sous les draps) donne l'impression d'un vide culturel dans la vie des paysans. Mais je ne l'ai pas pris dans le sens négatif. Je  pense qu'il a voulu démontrer l'état d'esprit dans lequel il était à l'époque, alors qu'il était jeune et sans expérience, et les préjugés qu'il avait...


A noter, ce roman aborde les débuts de Jean-Louis Fournier dans le monde du travail. Il y a donc une part autobiographique dans son expérience d'ouvrier agricole.

 

Un roman plein de fraîcheur et de bonne humeur ça fait du bien!

 

Pour avoir d'autres avis c'est chez Pimprenelle!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Liyah 02/05/2011 15:09


J'aime beaucoup cet auteur mais je n'ai pas encore pu lire ce livre !


Azilis 02/05/2011 19:36



si tu l'aimes ce titre aussi devrait te plaire!



Sara 30/04/2011 09:39


J'avais écrit un billet tout différent du tien. Certes il y a de l'humour chez Fournier mais son style est plat, je trouve. Et puis, cette tendance des "auteurs" à vouloir raconter toute leur vie
alors que cette dernière est peu intéressante me sidère. Pas d'histoire, pas de style : alors pourquoi publier un tel récit ? Mais ce n'est que mon avis évidemment.


Azilis 02/05/2011 19:31



C'est vrai que beaucop d'auteurs français ont tendance à faire une psychothérapie à travers leur roman! Je n'aime pas non plus lire ce style là... Mais moi je suis sensible au style de fournier,
à son humour décalé! Mais tu as complètement le droit de ne pas aimer! je comprends tout à fait! et puis tous les goûts sont dans la nature! :P



lasardine 28/04/2011 21:27


oh je ne connaissais pas du tout ce titre!! mais ce que tu en dis me donne très envie de le découvrir (et c'est là que je me rends compte que tous les billets aujourd'hui m'ont donné envie de lire
du Fournier encore, et encore!!! pauvre PAL!!!)


Azilis 02/05/2011 19:29



Je croi que Fournier est vraiment un auteur phare de la littérature contemporaine! Il me tarde d'en lire d'autres! ^^



Astrid 28/04/2011 18:03


Il est déjà prévu que le lise


Azilis 28/04/2011 18:53



Chouette! Bonne lecture d'avance alors!



Aproposdelivres 28/04/2011 11:54


C'est le dernier livre de Jean-Louis Fournier, et je suis contente de découvrir ton avis positif. Je le note sur ma LAL.


Azilis 28/04/2011 18:52



note note! tu as remarqué comme les rendez vous de Pimprenelle sont mauvais pour la ligne de nos LAL! ^^ La mienne prend au moins 2 kg à chaque fois! lol