Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog d'Azi-lis
  • : Envie de partager mes émotions de lectures et de cinéma dans la blogosphère...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

 

  http://www.livraddict.com/covers/62/62683/couv56986076.jpg

Recherche

J'ai participé à...

 

Read a thon 2010 : 1129 p. lues en 24 h

Read a thon octobre 2010 : 1837 p. lues en 24h

Read a thon avril 2011 : 2460 p. lues en 24h

 

 

http://img.over-blog.com/300x77/2/36/79/18/Livres-Lus/Logos-Editeurs/livraddict_logo_middle.png

 

http://uppix.net/f/0/2/e7f5ef0f8e0f1b9acada323af35e7.jpg

 

 

 

 

 


 


 


26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 08:41

http://www.decitre.fr/gi/68/9782070638468FS.gifTitre : A comme Association

Tome 5 : Là où les mots n’existent pas

Auteur : Erik L’Homme

206 p.

Gallimard jeunesse, Rageot, 2011

 

 


Resume

Alors qu'ils profitent tous les deux du soir de Noël, Ombe et Jasper sont les victimes d'une attaque violente.
C'est un choc terrible pour Jasper. Déterminé à découvrir l'identité de leurs mystérieux agresseurs, Jasper se lance dans une folle poursuite. Mais comment atteindre son but quand l'Association vous lâche, et qu'on ne peut compter pour survivre que sur un vampire peureux, une harpie revêche et les livres de sorciers disparus depuis longtemps ? Il faudra à Jasper beaucoup de courage pour surmonter les obstacles qui se dressent devant lui.


Source du résumé : Decitre.fr (j’ai volontairement enlevé certains morceaux de ce résumé afin de ne pas spoiler ceux qui ne sont pas encore arrivé à ce tome)

 

 

 

Mon avis :


Je ne vais pas détailler l’histoire car il me serait impossible de ne pas spoiler ! Et moi-même j’aurai été extrêmement déçue d’avoir découvert des choses avant ! Donc avis à tous ceux qui ne sont pas encore arrivés à ce dernier tome fuyez tous les résumés !!! ^^


Je me demandais comment Erik L’Homme allait prendre le relais seul dans cette aventure qu’il avait débuté avec feu Pierre Bottero qui nous manque à tous énormément. Et il s’en sort très bien. Le titre et l’histoire sont un magnifique hommage à son ami disparu, un cri du cœur d’un ami. L’histoire est plus sombre. Jasper grandit, murit. Un cinquième tome captivant, toujours aussi bien écrit (et avec les blagues et jeux de mots de Jasper que j’aime tant !).


Ce qui m’a bien plu aussi ce sont les clins d’œil aux auteurs parsemés dans le récit. On trouve ainsi le « Café Mourlevat » (p. 19), la « place Simard » (p. 33), l’ « avenue Mauméjean » (p.53) ou encore le « boulevard de Fombelle » (p. 112).


Une suite qui vaut le détour, qui relance un peu de mystère autour du personnage de Jasper et qui me fait attendre, désormais, impatiemment la suite à paraître en octobre 2011 !

 coeur

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
impossible de parler de ce tome sans spoiler. j'ai pleuré pendant à peu près la moitié du bouquin. j'essaye d'imaginer ce que l'histoire aurait pu être si... et je n'y arrive pas.
Répondre
A


c'est vrai que c'est un tome trsè très émouvant! J'avais eu la chair de poule en l'ouvrant et en le refermant... un sentiment étrange...