Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog d'Azi-lis
  • Le blog d'Azi-lis
  • : Envie de partager mes émotions de lectures et de cinéma dans la blogosphère...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

 

  http://www.livraddict.com/covers/62/62683/couv56986076.jpg

Recherche

J'ai participé à...

 

Read a thon 2010 : 1129 p. lues en 24 h

Read a thon octobre 2010 : 1837 p. lues en 24h

Read a thon avril 2011 : 2460 p. lues en 24h

 

 

http://img.over-blog.com/300x77/2/36/79/18/Livres-Lus/Logos-Editeurs/livraddict_logo_middle.png

 

http://uppix.net/f/0/2/e7f5ef0f8e0f1b9acada323af35e7.jpg

 

 

 

 

 


 


 


22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 20:57

http://www.decitre.fr/gi/76/9782070642076FS.gifTitre : A comme Association

Tome 6 : Ce qui dort dans la nuit

Auteur : Erik L’Homme


203 p.


Gallimard jeunesse, Rageot, 2011


ATTENTION SPOILER !


Résumé :

Lorsque Jasper se décide enfin à revenir à l'Association, il trouve porte close.
Entre de faux Agents qui traquent un sorcier joueur de tambour dans le métro et de vrais vampires qui organisent une fête sanglante dans un manoir de banlieue, il n'a pas le temps de s'étonner. Accompagné de son fidèle sortilège Fafnir et d'Ombe qui lui prodigue toutes sortes de conseils bizarres, Jasper mène l'enquête… …Ignorant que Walter a disparu et que Mademoiselle Rose passe son temps à discuter avec un miroir, accroché dans sa cuisine ! Jasper sauve la vie de l'Agent stagiaire Nina et remonte avec elle la piste de l'étrange sorcier.

Une piste semée de cadavres. Mais qui, du sorcier qui a pris Walter en chasse ou de la troublante Nina, risque le plus de causer sa perte ?

 

Mon avis :


A peiné acheté aussitôt lu ! On retrouve à nouveau Jasper, après un tome 5 plus qu’émouvant ! Il est à nouveau dans les ennuis jusqu’au cou ! C’est vraiment une habitude chez lui on dirait ! Mais bon cette fois, il a des circonstances atténuantes : Mlle Rose et Walter sont injoignables ! Il n’y a plus personne à l’Agence !! Et 3 agents sont neutralisés par un mystérieux magicien et Nina, un agent stagiaire comme lui, est enlevée sous ses yeux ! Il n’écoute que son courage (ou presque) et va tout faire pour mener sa propre enquête !


Dans ce tome, j’ai trouvé que Jasper avait « grandi », mûri quant aux décisions qu’il prend. D’autre part, même si l’humour est toujours présent, j’ai trouvé Jasper moins drôle, avec moins de superbes expressions dont il a le secret ! Il a vécu des choses dures avec la disparition d’Ombe. D’ailleurs, il semble qu’elle n’ait pas complètement disparue d’ailleurs ! Et cette présence me réjouit car j’aimais beaucoup ce personnage et je pense que c’est le cas de beaucoup d’entre nous !... Par ailleurs, on sent, malgré une action/histoire très prenante, qu’il s’agit d’un tome de transition : des révélations, encore des questions, l’apparition de nouveaux personnages… La relève est prête ! ^^


Ce que j’ai aimé aussi dans ce roman, c’est qu’il lève le voile sur la mystérieuse Mlle Rose et, paradoxalement, son côté mystérieux s’est encore plus épaissi à mon sens ! Je me pose encore plus de question qu’avant sur son personnage, sur sa véritable identité !

Autant dans les précédents tomes, l’énigme principale se terminait, ici on reste vraiment sur notre faim ! L’attente jusqu’à février 2012 va être longue !!


A lire le plus vite possible !!!

Repost 0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 08:46

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/3/5/0/9782700234053.jpgTitre : Azilis

Tome 2 : La Nuit de l’enchanteur

Auteur : Valérie Guinot

377  p.

Rageot, 2009

 

Résumé :

En Armorique, Ninian, le frère d’Azilis, tente d’échapper à des moines corrompus et de rejoindre sa sœur jumelle. De son côté, Azilis, devenue guérisseuse en Grande-Bretagne, s’ennuie dans un village isolé. Mais le mystérieux Myrdinn, barde du roi Arturus, renouvelle sa proposition de lui transmettre son savoir. Peu à peu, elle tombe sous le charme de l’enchanteur.


Mon avis :


J’attendais de lire cette suite depuis trop longtemps ! Mais grâce au challenge Un mot, des titres de Calypso, il sort enfin du fin fond de ma PAL !! Pour ce nouveau rendez-vous, le mot choisi était donc NUIT.


Ça fait au moins 3 ans que j’ai lu le premier volet, mais les personnages me manquaient. Surtout Azilis qui a un sacré caractère. On la retrouve dans ce tome ci en maîtresse de maison, guérisseuse en Bretagne. A seulement 17 ans, elle impose son « pouvoir ». Très charismatique, sûre d’elle  (en ce qui concerne ses connaissances médicinales par forcément au niveau des hommes…), Azilis a évolué depuis le premier tome, elle est plus adulte, plus mûre. Elle a changé : on doit désormais l’appelait Niniane. Mais ce tome-ci n’est pas centré exclusivement sur elle. En effet, toute la première partie est consacrée à Ninian, le jumeau d’Azilis. On l’avait quitté dans un monastère à la fin du premier tome. Il y est toujours mais il se rend compte qu’il s’est leurré sur sa destiné. Il va d’ailleurs devoir fuir…


La relation Niniane/Kian est très fusionnelle mais Myrddin est de retour et va tout chambouler, manipuler… Je ne fais vraiment pas confiance à cet homme. Il dit être venu pour « former » Niniane mais ce qu’il désire par-dessus tout c’est Niniane elle-même. Va-t-il arriver à ses fins ? Niniane va-t-elle réussir sa formation ? Comment va réagir Kian ? La guerre avec les Saxons va-t-elle faire des victimes ? Pour savoir, il vous faudra lire ce tome !


Valérie Guinot revisite la légende arthurienne à sa façon. Ce retour à l’époque romaine n’est vraiment pas pour me déplaire. En effet, elle marie avec brio une dose de mythologie, une dose d’histoire, une dose de magie, une dose d’action, une dose de romantisme … Un mélange qui prend vraiment bien !


Je promets de ne pas attendre 3 ans de plus avant de lire le dernier tome !

 


Si vous voulez lire d’autres chroniques « NUIT », la liste des participations sont chez Calypso !

 

http://img.over-blog.com/340x262/2/51/80/60/Dossier-2/Un-mot-des-titres.jpg

Repost 0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 08:40

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/7/5/0/9782226170057.jpgTitre : Magyk

Tome 2 : Le Grand Vol

Titre original : Septimus Heap book two : Flyte

Auteur : Angie Sage

Trad. de l’anglais par Nathalie Serval

443  p.

Albin Michel, 2006 (Wiz)

 

Résumé :

Un an s'est écoulé depuis que Septimus Heap a découvert sa vraie famille et reçu l'appel de la sorcellerie. Sous l'égide de la magicienne extraordinaire Marcia Overstrand, il étudie l'art subtil des conjurations et des charmes, pendant que sa sœur Jenna se fait à sa nouvelle vie de princesse. Mais le danger les guette. Une ombre Noire rôde...


Mon avis :


Alors je dois avouer que ça fait TRES longtemps que j’ai lu le premier volet de cette saga fantastique jeunesse et que je ne me rappelle plus du tout ou très peu l’histoire qui s’est déroulée dans le premier tome (je me rappelle d’une histoire dans un marais très peu accueillant). Mais en fait ça ne m’a pas du tout gêné pour la lecture de ce second volet. Je n’ai pas eu l’impression qu’il me manquait des éléments déterminants pour avancer dans le récit. Par contre, je me suis rendue compte que les noms des personnages me semblaient familier.


Quand est-il de cette redécouverte alors ? Et bien j’ai aimé l’histoire de ce jeune garçon, Septimus (septième fils d’un septième fils) qui devient apprenti d’un magicien extraordinaire. Il apprend la magie et il se débrouille vraiment bien. Un jour, un de ses frères, Simon, enlève sa demi-sœur, la princesse Jenna, mais personne ne veut le prendre au sérieux ! Simon ne peut pas avoir fait ça ! Il est jaloux mais quand même ! Septimus décide donc de se débrouille seul ! Sa quête va l’emmener au cœur de la forêt (habitée par des arbres carnivores et des gloutons !), dans les marais (auprès de Tante Zelda), au port et de nouveau retour au Château.


Au niveau du style, j’ai aimé l’écriture fluide, légère. Elle devrait plaire au fan de magicien. Par contre ce qui m’a un peu gêné c’est que l’auteur passe par moment du coq à l’âne, passe d’un personnage à l’autre sans transition parfois. Ce que je veux dire c’est que l’action s’arrête un peu abruptement. Mais bon c’est un détail.


Ce n’est pas un coup de cœur mais ça a été quand même une lecture agréable (mais sans plus) qui j’espère sera suivi bientôt du tome 3 (sans laisser 3 ans entre les deux lectures !)

Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 07:18

http://www.laprocure.com/cache/couvertures_mini/9782012023444.jpgTitre : Le Journal de Stefan

Tome 3

Auteur : LJ Smith

Trad. de l’anglais (Etats-Unis) par  Aude Lemoine

236  p.

Hachette (Black Moon), 2011

 


Résumé :

Stefan Salvatore vient à bout de sa situation de vampire. Les évènements des mois derniers l’ont calmé et la brume de sa propre soif de sang commence à se dissiper. Il se rend à New York pour commencer une nouvelle vie, une vie qui ne l’oblige pas à tuer des humains pour survivre. Au lieu de cela, il se nourrit d’animaux à Central Park. Mais la vie bien paisible qu’il envisage est perturbée lorsqu’il rencontre son frère Damon, qui a convaincu la haute société New-Yorkaise qu’il fait parti d’une famille royale italienne. Alors que Stefan regagne peu à peu son humanité, Damon l’a complètement perdu. Stefan fera tout ce qui est en son pouvoir pour se protéger de Damon mais un nouveau méchant fait son apparition. Un vampire qui ne demande qu’à se venger pour une mort dont les frères Salvatore sont responsables. Stefan et Damon devront s’allier pour combattre le vampire le plus dangereux qu’ils n’aient jamais rencontrés.

 


Mon avis :

Déjà le troisième tome de la série dérivée à la fois de Journal d’un vampire de LJ Smith et de la série télé Vampires Diaries (avec le beau Damon)…


Par rapport, aux deux premiers volets, je dois avouer que je suis un peu déçue. L’histoire est un peu molle et il y a quelques incohérences. Au niveau du temps passé : Stefan nous raconte tout ce qu’il s’est passé depuis sa transformation et j’avais vraiment l’impression que plusieurs mois s’étaient passés entre les différentes aventures (ce qui me paraissait tout à fait logique vu tout ce qui arrive dans sa nouvelle vie) mais en réalité seulement un mois s’est écoulé ( et en un mois il a su pratiquement contrôlé sa soif de sang humain pour se contenter du sang d’écureuils et de rats…). Autre incohérence au niveau des faits : on fait référence à Klaus alors que dans la série il n’en entend pas parlé avant d’arriver au XXIème siècle ! Bizarre bizarre…


Sinon on assiste de nouveau à la rivalité entre les deux frères (mais on voit trop peu Damon…). Stefan  se retrouve obliger de se marier sinon Damon menace de tuer la famille entière ! Un tome qui explique un peu plus encore la relation entre les deux frères !

Repost 0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 08:36

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv26966366.jpgTitre : Les Livres des Origines

Tome 1 : L’Atlas d’Emeraude

Titre original : The Emerald Atlas

Auteur : John Stephens

Trad. de l’américain par Natalie Zommermann

441 p.

Milan, 2011

 

Résumé :

Par une froide nuit d’hiver, trois jeunes enfants sont séparés de leurs parents, pourchassés par des forces maléfiques. Dix ans plus tard, Kate, Michael et Emma n’ont toujours pas trouvé d’indices pouvant expliquer cet étrange événement… Un jour, l’étrange Dr. Pym les fait venir dans son lugubre manoir situé à Cambridge Falls. Kate, Michael et Emma sont alors mêlés à une quête haletante où un danger n’attend pas l’autre. En effet, ils doivent retrouver un manuscrit, L'Atlas d’Émeraude, avant qu’il ne tombe entre les mains de la cruelle Comtesse et de son armée. L’Atlas contient tous les pouvoirs nécessaires pour voyager dans le temps et, par conséquent, le pouvoir de modifier le cours de l’histoire… Les trois orphelins découvriront, d’épreuve en épreuve, pourquoi ils sont impliqués dans cette histoire et ils feront des rencontres qui vont bouleverser à jamais leur destin. Ensemble et parfois aidés par des personnages hauts en couleur, ils devront affronter des créatures mythiques et rompre de puissants sortilèges afin de sauver leurs vies… et de sauver le monde.

 

 

Mon avis :


Nous avons ici un sympathique roman jeunesse pleins de mystères, de magie, de monstres tous pas beaux, des sorciers, d’enfants, de nains…


L’Atlas d’Emeraude est un croisement entre les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire et des Chroniques de Spiderwick… Kate, Michael et Emma sont des orphelins qui sont ballottés de foyers en orphelinats, et d’orphelinats en foyers… Jusqu’au jour où ils arrivent à Cambridge Falls et là le monde qu’ils connaissaient jusque là va complètement être chamboulé ! Le fantastique pénètre dans leur univers !


La fratrie est assez attachante ! Michael l’intello à lunettes qui se réfugie dans des livres qui parlent de nains, Emma la petite dernière, bagarreuse et très mûre pour son âge et Kate, la grande sœur qui veut absolument protéger son frère et sa sœur envers et contre tous, elle est forte en apparence mais a peur de faillir.


Le style est simple, sans fioriture mais efficace à mon sens. Je me suis laissée porter par le rythme, l’ambiance, l’histoire… Un roman qui parle de la vie, de l’amour, de l’envie de vivre !

 

Repost 0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 19:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv60570182.jpgTitre : Percy Jackson

Tome 1 : Le Voleur de foudre

Titre original : Percy Jackson and the Olympians book one : The lightning thief

Auteur : Rick Riordan

Trad. de l’anglais (américain) par Mona de Pracontal

472 p.

Librairie générale française, 2010 (Le Live de poche jeunesse, 1449)

 

Résumé :


Etre un demi-dieu, ça peut être mortel... Attaqué par sa prof de maths qui est en fait un monstre mythologique, injustement renvoyé de son collège et poursuivi par un minotaure enragé, Percy Jackson se retrouve en plus accusé d'avoir dérobé l'éclair de Zeus ! Pour rester en vie, s'innocenter et découvrir l'identité du dieu qui l'a engendré, il devra accomplir sa quête au prix de mille dangers.


Mon avis :


Quel plaisir de me replonger dans la mythologie grecque ! J’ai toujours aimé ça ! Rick Riordan mélange ici avec succès les dieux de l’Olympe à l’univers contemporain. Il s’appuie notamment sur l’architecture moderne, qui s’imprègne de l’architecture de l’Antiquité, pour prouver que les dieux sont encore parmi nous et qu’ils ne sont pas étrangers aux dérives de notre monde ! (par exemple, l’Olympe se trouverait aux Etats-Unis puisque c’est la première puissance mondiale !).


Percy Jackson ne sait pas qui est son père. Il est un jeune collégien de 12 ans qui galère d’école en école car il ne sait pas bien lire (il est dyslexique) et qu’il s’attire souvent des ennuis. Son père l’a abandonné à la naissance et sa mère s’est remarié avec un homme qui ne l’aime pas beaucoup (et c’est réciproque !!). Lors d’une sortie scolaire au musée, une nouvelle catastrophe arrive, une catastrophe qui va changer sa vie : il se fait attaquer par une furie. Son meilleur ami, Grover, lui sauve la vie et ils s’enfuient (avec sa mère). Après bien des péripéties il va se retrouver dans un camp bien étrange : le camp des Sang mêlés… où tous les occupants sont des demi-dieux, des satyres, des centaures et autres créatures mythologiques !! Dès lors, Percy Jackson va partir à la recherche de son identité, va essayer de résoudre bien des mystères…


Je me suis laissée prendre dans l’histoire tant pour le style du récit que pour le charisme des personnages.

Que dire de plus à part qu’il s’agit ici d’un très bon début de série et qu’il me tarde de lire la suite qui apparemment est encore meilleure !

 

 

Mais je ne me suis pas arrêtée au livre ! A la médiathèque, j’avais le film. Alors par curiosité (et envie aussi) j’ai voulu le voir dès la fin de ma lecture pour comparer. J’ai aimé le film mais je pense que je l’aurai encore plus apprécié je pense si je n’avais pas lu le livre avant.


http://toutmoi.blog.lemonde.fr/files/2010/04/percy-jackson-le-voleur-de-foudre-15035-715396640.1271263074.jpg

 

Que je m’explique :

  -   les acteurs ne sont pas mauvais et même très bien choisis (Pearce Brosnan en centaure et Uma Thurman en méduse) mais ils sont un peu plus vieux que dans le roman (dans le livre, Percy est censé avoir 12 ans  dans le film je lui donnerai facilement 15/16 ans). Sinon j'aime beaucoup l'actrice qui joue Annabeth (Alexandra Daddario)


-    l’histoire va également trop vite : l’apprentissage de l’identité de Percy est inexistant : on lui balance le nom de son père à la tête et il trouve ça pratiquement normal ! Aucun effet de surprise!


-   ce qui m’a le plus gêné : c’est la fin ! Ce n’est pas le même méchant !!! je trouve ça bizarre parce la fin du roman laisse présager des choses pour les tomes suivants et je me demande comment les réalisateurs des prochains volets de la saga vont retomber sur leur pied en ayant changé la fin comme ça !!  étrange étrange !




Et vous est-ce que vous avez vu ou/et lu Percy Jackson ? Qu’en avez-vous pensé ?

Repost 0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 21:39

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/2/0/5/9782203037502.jpgTitre : Dis-lui

Auteur : Rémi Stefani

205 p.

Casterman, 2010

 

 

Résumé :

C'est là, dans ces dunes, qu'Albertine voudrait être encore là qu'elle voudrait marcher toujours, à côté de ce grand type brun qui la protégeait du vent et des assauts rageurs de l'océan.

Un roman qui vous remue. Des chansons qui vous chavirent.


Mon avis :


Voici un roman tout en poésie et en chansons !


A travers l’histoire d’une fille en pleine remise en question par rapport à sa famille, ses études, son devenir, l’auteur nous décrit l’océan au travers de mots simples, légers, au travers de chansons !


En effet, l’originalité de ce roman est qu’il est accompagné de paroles et musiques sur cd, chanté par la fille de l’auteur, Chloé Stefani. Comme l’histoire se déroule en bord de mer, la poésie de l’écriture combinée à la douceur des chansons donnent l’impression de naviguer dans l’histoire d’amour d’Albertine et Dan.


A la lecture de ce roman, j’ai connu beaucoup d’émotions : des rires, des sourires, de l’espoir, de la tristesse, des pleurs…


Une jolie histoire d’amour qui mérite le détour !


En bonus, une interview de l’auteur et le clip de Les Tourbillons

 

 

 

 

Repost 0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 20:52

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv64455057.jpgTitre : Divergent

Auteure : Veronica Roth

Trad. de l’américain parAnne Delcourt

439 p.

Nathan, 2011 (Blast)

 

SORTIE PREVUE LE 6 OCTOBRE 2011


Résumé :


Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.

Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . ou pourrait la détruire.

 

Mon avis :


J’ai eu la chance grâce à Livraddict et aux éditions Nathan de pouvoir lire ce roman en avant première ! Et je les remercie chaleureusement pour ce privilège !


Ce roman fait partie de la vague dystopique qui envahit les rayons littérature Young Adult.


Ici on se retrouve dans un monde découpé un cinq « factions ». Chaque faction a un rôle déterminé pour le bien être de la société. Il y a les Fraternels (faction tournée vers l’entraide et la paix), les Erudits (le savoir), les Altruistes (on s’oublie pour penser avant tout aux autres), les Audacieux (ou courageux), les Sincères (qui ne savent pas mentir). L’année de leur seize ans, les ados doivent passer un test qui va leur révéler leur faction, qui sera la leur toute leur vie.

Ce test ne va pas bien se passer pour Béatrice/Tris, l’héroïne : il lui propose 3 futurs possibles. Ce qui veut dire qu’elle est une Divergente. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement ? Béatrice va vite apprendre que c’est dangereux ! Elle va quitter la faction des Altruistes pour celle des Audacieux : est-ce que ce sera le bon choix ?


Cet univers est un univers formaté où le destin de chacun est plus ou moins prédestiné, normé. Les enfants sont élevés comme programmés pour n’avoir qu’un seul type de comportement, qu’un seul type de sentiments,… tout au long de leur vie…


Ça fait quand même un peu froid dans le dos un monde comme celui-ci ! A un moment donné de ma lecture, je me suis posée la question de savoir à quelle faction je ferai partie si c’était mon monde… et bien en choisir un seul ne serait vraiment pas évident !!


Passons aux personnages ! Il y en a pas mal ! Et ils ont tous un certain charisme, ils servent à l’histoire, au dessein de l’auteure. Je me suis attachée à Tris, Christina, Will, Al, Quatre (♥, évidemment ! je suis une midinette ne l’oublions pas !^^) !


Le style de l’auteure est très agréable. Il est fluide, nous entraîne dans l’histoire, nous happe ! Du coup, on se retrouve pratiquement à la fin de l’histoire sans s’en rendre compte ! et ça j’aime ! Une écriture qui vaut le détour !


Si vous aimez les dystopies, je pense que ce roman est fait pour vous ! Juste parce que j’ai été emballée, captivée, entraînée par le rythme du récit je vous le conseille ! J’espère qu’il vous plaira !!

 

D’autres avis :

 

 

Logo Livraddict

 

 

 

 

Repost 0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 08:39

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv47898300.jpgTitre de série : Pouvoirs obscurs

Tome 1 : L’invocation

Titre original : The Summoning

Auteure : Kelley Armstrong

Trad. de l’anglais (Canada) par Olivia Bazin

374 p.

Castelmore, 2011

 

Résumé :

Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d'elle quand elle avoue voir des fantômes. Dans la vraie vie, son père et sa tante l'envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins y prétendent qu'elle souffre de schizophrénie.
Mais les pensionnaires ont l'air de cacher eux aussi quelques secrets... Et Chloé ne serait pas étonnée de trouver des squelettes cachés dans les placards. Quand un de ses camarades lui dit qu'elle est peut-être nécromancienne, elle décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et sur l'étrange endroit où elle est enfermée.

 


Mon avis :


Premier tome d’une nouvelle série Pouvoirs obscurs, comme si je n’avais pas encore assez de séries commencées et non achevées ! ^^


Premier tome très captivant, envoûtant.


Pour changer des vampires, voici ici une histoire de nécromanciens, c’est-à-dire de personnes ayant le pouvoir de parler et de relever les morts (brrr ça fait froid dans le dos dit comme ça !)


On suit Chloé, l’héroïne, qui après avoir vu des fantômes dans son lycée pique une crise de nerf et se retrouve coince à Lyle House parmi d’autres ados « malades ». Elle accepte le diagnostiques des médecins de l’établissement : elle est schizophrène, a donc des hallucinations et elle va pouvoir aller mieux (mais pas guérir) grâce à des médicaments. Mais elle va se lier d’amitié avec les autres patients et vite comprendre qu’elle n’est pas malade et qu’elle a des pouvoirs. Une des ados disparaît et elle décide de tout faire pour savoir ce qu’il s’est réellement passé. Aidée de Simon et Derek (qui ont eux aussi des pouvoirs), l’histoire se met en place. Certains pourront dire que l’histoire est lente à se mettre en route. Mais je trouve que la montée en puissance des faits et de l’action est assez bien dosée puisqu’on suit Chloé dans ses découvertes. Je pense que le second tome aura certainement un rythme un peu plus soutenu au niveau de l’action. Moi en tout cas il me tarde de me les procurer et de les dévorer !


A découvrir !

 

Logo Livraddict

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 08:20

http://storage.canalblog.com/34/67/750898/56281723.jpgTitre de série : Le chaos en marche

Tome 1 : La Voix du couteau

titre original : Chaos walking book one The Knife of never letting go

Auteur : Patrick Ness

Trad. de l’anglais par Bruno Krebs

528 p.

Gallimard jeunesse, 2010 (Pôle fiction, 5)

 

Résumé :

C'est l'année de ses treize ans et, dans un mois, Todd Hewitt va devenir un homme. Il est le dernier garçon de Prentissville. Cette ville de Nouveau Monde est uniquement peuplée d'hommes. Depuis longtemps, toutes les femmes et les enfants ont disparu. A Nouveau Monde, chacun peut entendre les pensées des autres, qui circulent en un brouhaha incessant, le Bruit. Nul ne peut échapper au Bruit, nulle part, jamais...

 


Mon avis :

J’ai reçu ce livre de Bouma dans le cadre du  Swap Fais moi plaisiiir 2nd édition. Elle me disait sur un joli post-il : « LE roman de l’année 2010 pour moi. Tu m’en diras des nouvelles… »


Et bien les nouvelles c’est que j’ai ADORE ! C’est vrai qu’au début j’ai eu un peu de mal avec l’écriture mais au bout de 30 pages j’avais pris le rythme et j’ai dévoré ! Un roman qui nous happe, qui ne nous laisse pas beaucoup de temps de pause, qui va un rythme effréné vers un fin qui me fait dire : je veux la suite !!!! lol


Pourquoi avoir eu un problème avec l’écriture ? Alors il faut savoir que le personnage principal, Todd, vit sur un monde colonisé, habité au départ par des extraterrestres – les Spacks. Après une guerre sans merci, tous les Spackles ont été éliminés, mais leurs armes étaient des « maladies » : tous les humains sont désormais atteint de Bruit, c’est-à-dire que tout le monde entend tout le temps ce que tout le monde dit, pense, rêve, fait… Et cette « maladie » a tué toutes les femmes de ce monde (apparemment). Todd est le dernier garçon : dans un mois il va devenir un homme, le jour de ses treize ans (là-bas les années font 13 mois). Parmi ces hommes survivants, un a pris le pouvoir : le Maire Prentiss qui a décidé que l’école était plus ou moins inutile, et qui a fait brûler tous les livres. Todd ne sait donc NI lire NI écrire. Et comme c’est lui qui nous raconte l’histoire, il y a des mots écrits approximativement. Par exemple : les kassors, les petits zozios, les contruxions, sans esseption, la polupassion (= population), les agglorémassions, etc.


Quant à l’histoire, elle est vraiment prenante. On découvre par les yeux de Todd qu’on lui a menti depuis toujours et on va découvrir en même temps que lui, tout ce qu’on lui a caché ! Et il va tout prendre en pleine tête ! et le lecteur prend une claque lui aussi !


Ce roman est présenté comme un roman jeunesse, mais je dirais qu’il est plutôt pour les grands jeunes ! à partir de 14-15 ans et jusqu’à 177 ans ! Car derrière ce roman haletant, poignant, difficile se cache un message : faire attention à la propagande, ne pas faire confiance aveuglement à ce qu’on nous présente comme des faits établis. L’Histoire avec un grand H est importante, c’est ce qui nous définit aujourd’hui, pour ne pas qu’on répète les mêmes erreurs !encore là à prendre la poussière et de filer l’acheter s’il n’en fait pas encore partie !

 

Merci mille fois pour cette superbe découverte Bouma ! (son avis)

 

 

coeur

Repost 0